Interview de Markkus.

Markkus ... QUESTIONS/RÉPONSES.

Qui es-tu?
Je suis un écrivain non professionnel qui écrit avant tout pour moi. Le fait de proposer mes ouvrages publiquement est une histoire de partage. Je sais qu'il y a des personnes qui pourraient être intéressées par ce que je produis. Donc, si je peux leur permettre de passer un bon moment ... eh bien ... cela me convient.

Comment es-tu devenue auteur(e) pour SteeBlackStoriesEditions (SBSE)?
Cela a commencé il y a quatre ans par des échanges de mails avec SteeBlack. J'appréciais ce qu'il produisait avec Feard et T.S. J'ai eu envie de faire partie de l'équipe. J'ai pris beaucoup de temps avant de me décider à soumettre mes ouvrages aux lecteurs et lectrices de SBSE. Finalement, j'ai décidé de le faire (lol!).

Ta première production chez SBSE s'intitule donc "Le confident du gouverneur". D'où t'est venue l'inspiration?
En fait, j'ai croisé peu d'ouvrages érotiques (ou pornographiques) sur le Web mettant en scène un homme politique. Et, comme je n'aime pas faire comme tout le monde, je me suis dit : "Pourquoi ne pas écrire un livre avec pour personnage principal un politicien?". L'idée m'a plus et je me suis lancé. Je reconnais qu'au moment où j'ai écrit l'ouvrage, je regardais la saison 3 de "House of cards". 

Combien de temps consacres-tu à l'écriture dans la journée?
J'écris tous les jours. Au moment où je le fais, je rentre dans l'univers du livre et je me laisse emporter. Je retrouve mes personnages. Je leur fais vivre des expériences. Je les fais rire, pleurer, se mettre en colère, voyager ... baiser aussi (lol!). En fait, écrire est un véritable plaisir pour moi. Un instant de détente.

As-tu une méthode particulière de travail?
Plus ou moins. Parfois, j'écris de façon spontanée lorsque je suis très inspiré. Parfois, il me faut un temps pour effectuer des recherches diverses et variées avant de commencer à écrire. C'est d'ailleurs ce que j'ai fait pour "Le confident du gouverneur". D'autant plus que j'ai collaboré avec SteeBlack puisque l'histoire se passe dans son univers.

Est-ce que ça a été difficile pour toi de t'approprier l'univers de SteeBlackStoriesEditions (SBSE)?
Pas vraiment. Il faut reconnaître que l'univers de SBSE est parfaitement bien documenté et bien agencé. Il y a une base de données, des fiches rangées par thème, des illustrations diverses ... et puis, quel que soit l'auteur(e) qui a une question, il appelle SteeBlack, T.S. ou Feard (lol!).

Que préfères-tu dans ton activité d'auteur(e)?
J'apprécie beaucoup la phase de préproduction d'un livre (recherches, réflexion, analyses ...). Cela enrichit ma culture générale. Ensuite, j'aime énormément la façon que l'on travaille chez SBSE. À savoir en équipe. Pour "Le confident du gouverneur", j'ai bossé avec SteeBlack. Une très bonne collaboration comme toujours. Aussi, il y a la phase de postproduction, qui je pense, plaît à l'ensemble des auteur(e)s de SBSE. L'étape où l'on doit préparer la couverture officielle de son ouvrage, les affiches promotionnelles et la vidéo bande-annonce (BA) entre autres. Concernant ma BA, je dois reconnaître que je l'adore (lol!). Merci Feard!

Envisages-tu l'écriture comme une activité professionnelle?
Vraiment pas.

As-tu des projets à court ou à long terme?
À court terme : écrire mon prochain livre (lol!).
À long terme : je ne sais pas trop ... peut-être une collaboration avec Feard. Un projet à quatre mains.

Ton portrait chinois avant d'achever notre interview : 
Si tu étais ...
- Un animal : Un cheval (un bel étalon noir) ... lol!
- Une couleur : Bleu marine
- Un film : Fences
- Une série : House of cards (lol!)
- Un(e) acteur(trice) : Denzel Washington
- Une chanson : Eminem (Not afraid)

Commentaires

Articles les plus consultés