Julie Dutsman (héroïne de Je me suis offerte à un parfait inconnu) s'exprime.

La société nous a tous programmés... Vivons-nous vraiment en tant que personnes libres? Je n'en suis pas persuadée. J'ai comme l'impression d'avoir été obligée. Étude. Boulot. Chercher un mec. Me marier avec le mec. Prendre un appart avec lui. Avoir des enfants. Et en plus, avoir un animal de compagnie. Nous sommes esclaves de beaucoup de choses. Et, dans le monde où nous évoluons, les femmes le sont bien davantage. Alors, à part ma bagnole, mon boulot, mon salaire et mon logement, si je peux me passer du mari et des gosses, cela me ferait des soucis en moins. Mais, cette société nous a tellement bien façonnés, qu'il est difficile de vivre pleinement une vie de femme indépendante sans mec à ses côtés pour conserver une certaine sécurité. Désormais, pour moi, les hommes, c'est pour m'amuser... dans tous les sens du terme. Vivre seule ne me fait pas peur. Car, même avec quelqu'un à ses côtés, on a quand même l'impression d'être aussi seul que la lune au milieu d'un ciel étoilé.

Commentaires

Articles les plus consultés