Jolis scène de film mais également de roman. Tendresse, caresse, érotisme... Tout est au rendez-vous.





Il me jeta sur le lit et se plaça au-dessus de moi. Rapidement, il s'empara de mes lèvres. Sa langue caressa la mienne. Puis, elle s'extirpa de ma bouche pour venir lécher mon cou, mes oreilles et mes lippes avant de revenir à l'intérieur de ma cavité buccale pour se frotter contre ma langue, une nouvelle fois. Sous l'effet de l'action, je ne tardai pas à bander. J'étais tellement raide. Si vous saviez. Si raide que je ressentis une douleur au niveau de ma verge.
Lui aussi était en érection. Bien plus dur sur moi qui plus est. Sa queue semblait plus longue et plus grosse que la mienne également. Oh mon Dieu! Sentir cette barre de chair dans mon entrejambes me procura une décharge électrique qui parcourut tout mon corps. J'avais incroyablement envie de la sentir contre mon sexe rigide. J'ai alors ôté son caleçon. Ensuite, une fois les fesses à l'air, il m'octroya plusieurs coups de reins comme pour simuler la pénétration. Cette action n'avait qu'un seul but: frotter son sexe contre le mien. C'était divin. Dès lors, je n'eus qu'une envie: qu'il s'introduise en moi et me baise comme jamais un homme n'a pu le faire.

Commentaires

Articles les plus consultés